Vous lisez hito76

hito76
15 janvier 2012 @ 09:25
Pour plus de "fun" et moins de blabla déprimant, c'est par ici: http://hito76.tumblr.com/
 
 
hito76
24 novembre 2011 @ 12:12
Tags:
 
 
Musique actuelle: Massive Attack
 
 
hito76
07 novembre 2011 @ 16:31
Hello! ^^

Merci à tous ceux qui ont eu une pensée pour moi ses deux derniers mois. Comme je n'avais aucune visibilité concernant mes opérations, je ne savais pas combien de temps j'allais être en convalescence. Je reprends donc le travail le 13, c'est à dire lundi prochain.

Pour les opération en elles-mêmes, à l'heure actuelle et malgré un départ qui semblait prometteur, les électrodes n'ont pas marché. J'ai bien été "implantée" et il me reste à essayer d'autres réglages sur Paris afin de voir s'il y a un mieux possible mais après tous les tests faits pendant mes hospitalisations, je n'ai plus vraiment d'espoir. Je ne dirais pas "plus du tout" car, j'imagine que c'est le propre de l'Homme de s'accrocher le plus longtemps possible et d'espérer, même lorsque ça ne rime plus à rien. Cela étant, je considère déjà la possibilité de me faire enlever tout ça. (électrodes + Pacemaker) Ce dernier est plus grand que je ne le pensais une fois sous la peau et est assez inconfortable à porter. Bien sûr, si j'avais eu une amélioration, j'aurais été la première à m'en ficher mais sans amélioration... C'est une nouvelle douleur qui s'ajoute aux autres.

Bref, je ne vais pas vous conter mes aventures à l'hopital, il y aurait trop à dire, mais deux opérations à 2 semaines d'intervalles, si vous pouvez, c'est à éviter... 

Enfin, la semaine dernière je suis passée devant mon médecin conseil. Je passe hélas en Invalidité à partir de Janvier prochain. J'espère juste que ma boîte accepte de me faire un nouveau contrat à mi-temps car bien sûr, cette situation casse mon CDI. Si je n'ai plus de travail, ce serait catastrophique pour mon moral. Financièrement aussi bien sûr mais sans le moral et sans le physique, il est "difficile" d'avancer.


Je me relis et je trouve mon billet assez neutre. Je me sens calme aujourd'hui. Et pourtant je peux vous dire que je déprime énormément. J'y croyais vraiment à cette dernière chance. Je pensais que ces 8 ans de galère allaient finalement prendre fin. Mais non, c'est pas ça la vie. On a beau se comporter le mieux possible, faire de nombreux efforts, essayer de garder le sourire, le happy end ne vient pas. Et c'est comme ça.

Bisous à tous et surtout, portez vous bien. 
 
 
Humeur actuelle: depresseddepressed
 
 
hito76
30 août 2011 @ 10:25
Hello,

Ca fait un moment que je n'ai pas posté mais je ne voyais pas trop quoi rajouter après mon dernier message sans + de précisions concernant les évènements à venir.

Donc cette fois-ci, c'est l'opération de la dernière chance.

Je rentre à l'hôpital le 15 septembre et me fait opérer le 16: électrodes placées sur la colonne vertébrale reliées à un pacemaker externe. Je sors le 18 puis vais passer deux semaines chez mon père qui n'habitent pas très loin de Nantes. 
J'ai alors deux semaines pour savoir si les électrodes marchent, si je ressens une amélioration suffisament conséquente pour qu'on passe à la prochaine étape: une nouvelle opération où on me placera un petit pacemaker interne, au niveau du ventre, jusqu'à une durée indéterminée. A vie sûrement.


Niveau statistique: 50% de gens ne ressentent aucune amélioration pendant les 2 semaines de test. Si c'est mon cas, on m'enlève les électrodes et c'est terminé.
Si je fais partie des 50 autres pourcents, je me refais hospitaliser pour la seconde opération. Parmis ces derniers 50%, j'ai 25% de chances d'un soulagement total, ou 25% d'un mieux suffisant pour améliorer ma vie de façon assez conséquente.  

Bien sûr, ici, il ne s'agit pas de guérison, mais de stopper l'information "douleur" qui va jusqu'au cerveau.  

Voilou. J'avoue être terrifiée plus que jamais. Je ne sais pas combien de temps on peut supporter d'avoir peur comme ça. Et plus j'ai peur et plus j'ai mal. Et plus j'ai mal et plus j'ai peur. C'est dur.

Bisous à tous,
Hito
 
 
Humeur actuelle: stressedstressed
 
 
hito76
29 mars 2011 @ 19:37
Salut,

ça fait un bon moment que je n'ai rien écrit ici.

J'ai donc repris le travail à mi-temps, tous les matins. J'avoue que ça a changé ma vie. Parfois c'est difficile, parfois il me semble que je pourrais rester des heures en plus. Mais au final, je suis vraiment heureuse de "revivre" un peu. ^^ Me préparer tous les matins, m'habiller, me maquiller, essayer de me faire jolie là où je restais en pyjama souvent toute la journée... Voir du monde, parler, travailler. C'est un réel plaisir.

Bien sûr, dès que je rentre chez moi à 13h, je suis si fatiguée que je dors jusqu'à 16h/17h... lol mais bon... C'est en partie pour ça que je n'ai pas écrit depuis un moment. Je me sens épuisée le soir. ^^



Mardi dernier, je suis allée me faire hospitaliser de nouveau au centre anti-douleur pour une petite semaine. Ils m'ont piqués plus bas dans le dos, à la racine même de mon nerf qu'ils ont opéré. Et dès qu'ils ont envoyé la sauce (l'anésthésie), ce fut... inexplicablement merveilleux. Plus la moindre douleur. Je ne me souvenais plus ce que l'on ressentait dans cette partie de mon corps, lorsque tout va bien. S'asseoir est une chose si naturelle, comme respirer ou marcher et lorsqu'on en est privé on réalise combien c'est important. Cela, ça fait des années que je le sais, maintenant. Mais je n'étais pas préparée à ne plus rien sentir, comme ça, d'un coup. J'ai pleuré. Beaucoup.  

J'ai donc passé la semaine à l'hopital assise. ^^ Dès que je le pouvais, je m'asseyais, même sur des bancs horriblement inconfortable, je ne sentais rien. Aucune douleur. Le pur bonheur. 

Je vous avoue que lorsqu'ils ont du m'enlever les cathéters, j'étais terrifiée. Je serais restée une semaine de plus, perfusée, peu importe, juste pour savourer.

La douleur est revenue quelques heures plus tard et est maintenant plus forte qu'avant. Le voyage jusque chez moi en train, j'imagine ou bien le contraste entre l'absence de douleur et son horrible retour. Je ne sais pas. Quoiqu'il en soit, maintenant que les docs ont situé les résidus de ma douleur, malgré mon opération d'il y a un an et demi, ils m'ont  proposée une solution.

Des électrodes placées à la base du nerf, alimentées par un pacemaker implanté au niveau abdominal. Nouvelle chirurgie donc. Bien sûr, avant cela il y a un test avec un pacemaker externe pour s'assurer que ça vaut vraiment le coup. Si la douleur est bien diminuée grâce à ce procédé.
Bref, je ne sais pas trop ce qui va se passer pour la suite. J'ai des tonnes de questions que je poserai la prochaine fois que je verrai mon Doc en Juillet. Mais si ça marchait, ça diminuerait concidérablement mes douleurs... je pourrais baisser mes doses de médocs et retrouver une vie quasi normale.

Je n'ai tellement pas eu de chance dernièrement avec toutes ces opérations/hospitalisations que je ne sais pas si je dois espérer au risque d'être terriblement déçue. Si ça ne marchait pas... je ne sais pas si j'arriverais à le supporter.

Hito
 
 
Humeur actuelle: anxiousanxious
 
 
hito76
03 novembre 2010 @ 09:04
Ca y est. Demain, je reprends le travail à mi-temps thérapeutique.

Pour être honnête, je suis terrifiée. Je n'ai pas peur concernant mes compétences professionnelles. C'était pourtant toujours le cas à chaque changement de projet. Cette éternelle crainte de ne pas être à la hauteur, de ne pas être capable de faire mon job correctement. Mais à chaque fois, cela s'est bien passé. Maintenant que je suis malade, mes priorités, ma vision des choses ont changé. Je sais faire mon travail. Et même si après deux ans d'arrêt maladie je ne suis plus à la page au niveau logiciels, ce n'est pas grave. C'est quelque chose qui s'apprend et n'y a pas de raisons que je n'y arrive pas. Je ne suis pas plus bête qu'une autre.

Non mes craintes vont vers mes douleurs. Mon corps va-t-il supporter cette reprise? Ou bien la douleur va-t-elle rendre cela insupportable et m'obliger à m'arrêter de nouveau?

Ma famille essaie de me rassurer en me disant que ce n'est pas grave, si je dois m'arrêter. Cela signifierait que je ne suis pas prête. Mais j'ai peur que ma boîte soit fatiguée de m'attendre et me renvoie. J'ai peur qu'on me mette en Invalidité. Je ne veux pas être en Invalidité. Je veux pouvoir encore travailler. Je ne veux pas que ma vie professionnelle se termine déjà.
Quand je vois tous ces gens dans la rue défiler pour deux ans de plus de boulot et moi qui rêve de reprendre le travail... D'avoir la chance de vivre normalement, de produire, d'être utile.

Je veux y arriver. Mais je suis terrifiée à l'idée que mon corps ne suive pas.


PS: Merci pour vos messages. Je n'y réponds pas car ma réponse serait toujours la même: "Merci beaucoup". Mais je vous lis attentivement. Merci encore.
Tags:
 
 
Humeur actuelle: anxiousanxious
 
 
hito76
22 septembre 2010 @ 09:58
Hello!

Ca fait longtemps que je n'ai pas écrit ici et j'ai promis à une amie de le faire. 

Que dire... Le centre anti-douleur et la cure ne se sont pas super bien passés dans le sens où j'en suis ressortie sans amélioration, voir avec plus de douleurs. J'ai également eu un p'tit souci avec un médoc qui me faisait battre le coeur, genre tachycardie... J'ai du faire des tests mais tout va bien. J'ai changé le médoc et ça va mieux. Mon coeur bat toujours très vite mais pour la cardiologue, c'est du à la longue maladie et à l'angoisse.

Je suis de nouveau chez moi et ça se passe bien. Au début, j'avoue que je stressais beaucoup de rentrer, même si j'étais heureuse de revoir mon ami et mon p'tit chien ^^ Mais la maison est devenue une prison avec le temps...

Cependant, j'ai décidé de reprendre le taf à mi-temps thérapeutique. Le 4 Novembre si tout va bien. J'attends encore confirmation de mon chirurgien fin octobre. Mais bon, je pense que c'est une formalité. J'ai vu la RH de ma boîte et ça s'est très bien passé. Rentrer dans les locos (tous neufs) , voir les gens me dire "Salut !! Tu vas mieux??".. ça m'a fait plaisir! ^^ J'espère juste réussir à tenir le coup.

Pour cela, j'essaie de sortir de mon trou. J'ai commencé la piscine avec Mary. Je suis allée à un anniversaire ;) à l'extérieur de ma maison (ça peut vous paraître débile mais pour moi, ce fut un grand... grand pas!) Je vais chez la kiné, bref, j'essaie d'avoir une sortie par jour.  Ce qui serait vraiment génial, c'est que je parvienne de nouveau à aller au cinéma. Mais bon, ça c'est un peu ma bête noire. 3h assise au même endroit... sans bouger. ^^

Bref! C'est très dur. Le moral est en dents de scie. Et puis surtout, j'ai peur de ne pas supporter la douleur, de ne pas parvenir à garder mon job. 

Les médecins sont d'accord (enfin) pour dire que je ne guérirai pas. Mon nerf est trop abîmé depuis trop longtemps et c'est quelque chose qui se régénère très très mal. Donc je dois apprendre à vivre avec la douleur. Je commence à me faire une raison mais c'est difficile. 

Bisous
Hito 
 
 
Humeur actuelle: anxiousanxious
 
 
hito76
29 juillet 2010 @ 10:24
Je savais que ça serait difficile mais je ne pensais pas autant. Surtout avec un coeur qui fait au repos du 130 battements par seconde, au lieu du 60 normal. Je fatigue très vite, une vraie limace.

Cela étant, au moins je vois du paysage autre que mon salon. Lundi, direction les pyrénées pour 3 semaines de cure. Pas pour le plaisir bien sûr. Je serai suivie par un doc. Mais bon, pour mon temps libre, il paraît que le petit village où je vais est très joli. Et puis M'an (l'incassable :) ) sera à mes côtés pour me faire bouger.

Je ne dessine plus, je n'écris plus. Et ça me désole. Mais j'essaie de me rassurer en me disant que c'est passager. Mon but reste le même. Remettre le pied à l'étrier. Pour le moment j'ai du plomb dans les chaussures mais qui sait.. Je ne perds pas espoir, ce qui pour moi est relativement rare. (je suis de nature défaitiste)

Pour finir, un p'tit poème de William Ernest Henley. Il l'a écrit alors qu'il était à l'hôpital, amputé du pied. La traduction française est tiré d'Invictus (invincible), c'est le poème préféré de Mandela...
Bref, je ne suis pas si forte et ne le serai jamais. Mais j'aime le lire et le relire.
 

Dans les ténèbres qui m’enserrent
Noires comme un puits où l’on se noie
Je rend grâce aux dieux quels qu’ils soient
Pour mon âme invincible et fière

Dans de cruelles circonstances
Je n’ai ni gémi ni pleuré
Meurtri par cette existence
Je suis debout bien que blessé

En ce lieu de colère et de pleurs
Se profile l’ombre de la mort
Je ne sais ce que me réserve le sort
Mais je suis et je resterai sans peur

Aussi étroit soit le chemin
Nombreux les châtiments infâmes
Je suis maître de mon destin
Je suis le capitaine de mon âme



Merci pour vos messages de soutien.

 
 
hito76
07 juin 2010 @ 12:24
News  
Hello,

Comme dirait ma psy, je me trouve au fond de la piscine et je m'apprête à donner un gros coup de talon pour essayer de remonter à la surface.
Tout ça se traduit par: je ne supporte plus d'être seule, je n'ai plus de courage, ni même de force pour m'en sortir alors j'ai décidé d'appeler à l'aide mes parents et docs. Résultats, je vais passer de l'un à l'autre pendant plusieurs mois afin qu'ils m'aident à me bouger, à sortir et à retrouver des forces.

Cela ne veut pas dire que j'ai moins mal, que la douleur est oubliée, mais que si je ne fais rien, je vais finir par sombrer corps et biens...

Donc pendant quelques temps je vais m'éloigner du net. Je ne sais pas encore si je vais tout couper. Il y a le net chez ma mère, probablement chez mon père... mais parfois ça fait du bien de laisser tout ça derrière pour se concentrer sur sa vie. Cela étant, j'ai des amis sur la toile et IRL que j'aime et qui m'ont beaucoup aidés. Il y a aussi les "anonymes" qui passent de temps en temps pour me laisser un message. On rencontre beaucoup de cons sur le net.. mais il y a aussi de merveilleuses personnes. Donc je ne sais pas trop ce que je ferai. 

En tout cas, si tout va bien, je reviendrais 15 jours fin juillet pour ensuite suivre une cure. Bref, tout ça pour dire qu'à court terme, j'espère embrayer directement avec une reprise du taf à temps partiel thérapeutique. J'espère que ça marchera du premier coup. J'espère que je n'aurais pas trop mal... mais bon, je n'en suis pas là du tout.  

Voilou les news pour le moment.
Bisous à tous!
Tags:
 
 
Musique actuelle: Lifehouse - Everything
 
 
hito76
02 juin 2010 @ 18:58
Et parce que les bonnes vidéos sur le duo Merlin/Arthur se font rares (elles sont quasiment toutes "slash" => relation amoureuse et non amicale), en voilà une autre!

Titre de la musique "Everybody loves me" = "Tout le monde m'aime"

Dialogues:

Merlin: Pour qui tu te prends? Le Roi?
Arthur: Non, je suis son fils!

Merlin (en rentrant dans Arthur) : C'est quoi??

Arthur (au lit): Où suis-je?

Arthur (en lançant le seau d'eau): ça devrait te réveiller!
Merlin: Je suis frais et dispo, Messire !

***

Arthur: Salut à tous!

Merlin (en se tapant la tête): Vous entendez des bruits métalliques?

Merlin (en beuglant après le fuyard): Que ça vous serve de leçon!!

Merlin: On doit garder la forme...
Arthur: Mais je suis en pleine forme!! (sous-entendant "je suis pas gros!" ^^ )
Merlin: Eh bien vous devez le rester.
Arthur: MERLIN!!

Merlin (face à un Arthur choqué) : C'est vraiment difficile de vous satisfaire, parfois...

^^


Source de la vidéo: lotrfrk16




Et puis un extrait des bonus que nous n'avons pas eu le plaisir d'avoir dans notre coffret français..................... T___T

Apparemment Colin (Merlin) et Bradley (Arthur) se sont amusés à écouter sans arrêt la même chanson plutôt kitch et datant des années 80: "You're the Voice" de ... de ... Pour le savoir écoutez Colin essayer de le dire... lol
Mais surtout ne ratez pas les acteurs en train de "chanter" ^^° ça vaut le détour !


Tags: